POURQUOI CHOISIR ICEBREAKER MERINO ?

LE PIONNIER DES VÊTEMENTS EN MÉRINOS

Icebreaker était et demeure un pionnier de la laine mérinos. En 1994, nous avons été les premiers à comprendre l’immense potentiel de cette fibre naturelle incroyable, dont les performances éclipsent largement celles des matières synthétiques, et qui constitue un choix infiniment meilleur pour notre planète. Notre relation à la nature et à nos partenaires nous permet de nous positionner comme la plus originale et authentique des marques de vêtements en laine mérinos.

RETOUR

LA PHILOSOPHIE ICEBREAKER

Nous sommes non seulement les premiers à avoir compris le potentiel de la laine mérinos, mais aussi les premiers à avoir signé des contrats à long terme avec nos principaux éleveurs de moutons mérinos. Nous sommes unis par une véritable confiance et par notre préoccupation mutuelle pour le bien-être animal et pour l’environnement.

RETOUR

UN CONTRÔLE-QUALITÉ MANUEL DE NOS FIBRES

LES CRITÈRES D’ICEBREAKER

LONGUEUR DE LA FIBRE

Nous spécifions une longueur maximale et minimale pour la fibre. Cette fourchette est définie à partir des fils et des produits d’Icebreaker.

ROBUSTESSE DE LA FIBRE

La fibre doit être solide. Une fibre fragile casse pendant la fabrication ou quand le vêtement est porté. Elle peut être à l’origine de défauts du tissu.

ÉPAISSEUR

Nous définissons des valeurs maximale et minimale pour le diamètre de nos fibres, afin que nos vêtements soient doux à porter.

COEFFICIENT DE VARIABILITÉ

La variation du diamètre de nos fibres est encadrée, afin que nos vêtements soient doux et soyeux. Ainsi, le diamètre des fibres doit être compris dans une fourchette stricte, pour une fibre toujours fine.

COULEUR

La laine doit être très blanche, sans irrégularités de teinte, car cela gênerait la mise en œuvre de la palette de coloris Icebreaker.

IMPURETÉS NATURELLES

Les matières organiques coincées dans la laine (herbe, brindilles, graines ou nourriture) peuvent poser problème lors du traitement, contaminer la matière et provoquer des défauts dans le coloris ou le tissu. Nous spécifions une limite (très basse) pour les impuretés naturelles dans la laine.

FIBRES NOIRES

Les irrégularités de pigmentation sont naturelles chez les moutons, mais elles peuvent être à l’origine de défauts dans le coloris et le tissu. Icebreaker a des normes très strictes concernant la teneur en fibres noires.

STYLE DE LA LAINE

La toison doit correspondre au « style » de laine Icebreaker. Nous prenons en compte le crêpage et la structure générale de la toison et de la fibre. Nous les avons définis par rapport aux fils et aux produits que nous créons.

ABSENCE DE DÉFAUTS

La laine peut présenter bien d'autres défauts. Nos éleveurs sont toujours à l'affût de ce qui pourrait diminuer la qualité des produits Icebreaker.

LES QUATRE PILIERS DU BIEN-ÊTRE DE NOS TROUPEAUX

Nous garantissons quatre piliers pour le bien-être de nos troupeaux ; vous pouvez être sûrs que les moutons ont été aussi heureux de produire leur laine que vous de la porter !

01

JAMAIS FAIM
NI SOIF

Les éleveurs s'assurent que leurs moutons ont toujours accès à l’eau potable et à une nourriture adaptée.

02

LIBRES DE VIVRE
LEUR VIE

Nos moutons évoluent dans des pâturages ouverts, ce qui leur permet de se comporter naturellement, avec une intervention humaine minimale.

03

UNE MAISON
CONFORTABLE

Les éleveurs s'assurent que leurs moutons disposent toujours d’ombre et d'abris en quantité suffisante.

04

EN SÉCURITÉ

Les éleveurs doivent suivre régulièrement leur troupeau, éviter le stress et la douleur inutiles à leurs animaux, prévenir et diagnostiquer rapidement les maladies.

CHAQUE ANNÉE, UN MOUTON MÉRINOS FOURNIT LA LAINE DE 5 VÊTEMENTS ICEBREAKER.

UNE ANNÉE DANS LA VIE
D’UN MOUTON MÉRINOS

ALLEZ À DROITE POUR NAVIGUER

PRINTEMPS

Les moutons descendent en plaine, où ils sont tondus et débarrassés de leur lourde toison d’hiver. Les brebis sont tondues les premières (avant la naissance de leurs petits), suivies par les agneaux et les béliers castrés. Puis l'agnelage commence.

ÉTÉ

Les mérinos jeunes et moins jeunes profitent de la chaleur et d'une nourriture abondante. Les agneaux sont sevrés et traités (on leur fait avaler un vermifuge leur évitant d’être infectés par les vers ou d'autres parasites). Les brebis et les béliers castrés sont amenés en alpage.

AUTOMNE

Les brebis sont ramenées en plaine pour le « flushing » : on leur donne une alimentation riche avant l'accouplement, pour augmenter leur fertilité.

HIVER

Tous les moutons sont amenés là où le climat est le plus doux en plaine. Là, ils ont accès à des compléments alimentaires et peuvent être mis rapidement à l’abri quand des tempêtes sont prévues.