LAINE/FIBRE SYNTHÉTIQUE/ MÉRINOS

LA LAINE MÉRINOS ICEBREAKER

Voici enfin une solution performante, sans les inconvénients des autres fibres ! La laine mérinos est ultra-légère, douce, ne gratte pas, n’est pas moite, elle tient chaud quand il fait froid et maintient au frais quand il fait chaud. Enfin, elle possède une incroyable résistance aux odeurs. Comme elle vient des montagnes et non pas d'un laboratoire pétrochimique, elle est naturellement renouvelable, recyclable et biodégradable.

Glisser pour comparer les fibres Glisser pour comparer les fibres

SYNTHÉTIQUE

Dans les années 1970, les fibres synthétiques se sont largement imposées. Elles étaient légères, faciles d’entretien et ne grattaient pas. Mais elles donnaient une impression d’humidité et de moiteur au toucher, elles faisaient transpirer, sentaient mauvais ; enfin, obtenues à partir d'hydrocarbures, elles étaient logiquement très inflammables !

Glisser pour comparer les fibres Glisser pour comparer les fibres

LA LAINE TRADITIONNELLE

Autrefois, tout le monde portait de la laine, à l’extérieur. C’est une fibre chaude, mais aussi lourde, encombrante, très lente à sécher et provoquant de nombreuses démangeaisons !

Glisser pour comparer les fibres Glisser pour comparer les fibres

L’ENVIRONNEMENT DE LA LAINE MÉRINOS

En Nouvelle-Zélande, on trouve des moutons mérinos à des altitudes allant jusqu’à 2100 mètres. La fibre a évolué dans le temps ; elle est extrêmement fine et solide, ce qui accroît ses propriétés isolantes et sa respirabilité. La laine mérinos se renouvelle chaque année, et elle est biodégradable.

L’ENVIRONNEMENT DES FIBRES SYNTHÉTIQUES

Les synthétiques sont obtenus à partir de produits pétrochimiques, une énergie fossile non renouvelable. Ils gardent souvent des odeurs qui rappellent celle du chien mouillé après une course, sont inflammables (alors que la laine mérinos est un retardateur de flamme naturel), et leur respirabilité est limitée.

L’ENVIRONNEMENT DE LA LAINE TRADITIONNELLE

Les moutons bien nourris qu’on voit en train de brouter de vertes prairies font de belles cartes postales, mais leur laine est épaisse, irritante, lourde et uniquement lavable à la main. Les races de moutons classiques vivent dans les plaines, et leur laine est grossière.

DE LA LAINE AU SYNTHÉTIQUE À LA LAINE MÉRINOS

L’évolution naturelle d'une fibre plus performante.

LAINE TRADITIONNELLE

Autrefois, tout le monde portait de la laine, à l’extérieur. C’est une fibre chaude, mais aussi lourde, encombrante, très lente à sécher et provoquant de nombreuses démangeaisons !

SYNTHÉTIQUE

Dans les années 1970, les fibres synthétiques se sont largement imposées. Elles étaient légères, faciles d’entretien et ne grattaient pas. Mais elles donnaient une impression d’humidité et de moiteur au toucher, elles faisaient transpirer, sentaient mauvais ; enfin, obtenues à partir d'hydrocarbures, elles étaient logiquement très inflammables !

LA SOLUTION MÉRINOS

Voici enfin une solution performante, sans les inconvénients des autres fibres ! La laine mérinos est ultra-légère, douce, ne gratte pas, n’est pas moite, elle tient chaud quand il fait froid et maintient au frais quand il fait chaud. Enfin, sa résistance aux odeurs est incroyable. Comme elle vient des montagnes et non pas d'un laboratoire pétrochimique, elle est naturellement renouvelable, recyclable et biodégradable.